C'est un des problèmes préoccupants auxquels notre pays est confronté : la désertification médicale.

 

A notre échelle communale, nous n'y échapperons pas si nous ne sommes pas vigilants. Des signes avant-coureurs peuvent nous alerter.

 

Ces derniers temps, des maires de communes proches de moindre importance que la nôtre, ont fait le choix de créer dans leur centre-bourg, chacun une maison médicale multi-services, pour répondre à l'attente de ses habitants. C'est malheureusement à notre détriment, à nous chef-lieu de canton, car ils ont récupéré un de nos médecins (à Alizay), un kiné et plusieurs infirmières (à Criquebeuf) ...et le recrutement ne serait pas terminé car on y invite un autre médecin !